Flash Info du 17 avril

Publié le 17/04/2020 par
Mots-clés : |
[Livraison/Retrait] 

Xavier Moni : "Face aux enjeux de la réouverture et du redressement de nos entreprises, l'union de la profession sera une force."

Vous êtes nombreux à solliciter le SLF sur l'opportunité de relancer une activité de livraison et/ou de retrait de livres. A cette occasion, Xavier Moni, président du SLF, a tenu à rappeler plusieurs points. Lire son message.
[Aides aux libraires] 

Fonds de solidarité : l'aide régionale entre 2 000 et 5 000 euros peut désormais être demandée

Les entreprises éligibles au fonds de solidarité national de 1 500 euros peuvent désormais solliciter l'aide complémentaire auprès de leur région. Cette aide complémentaire peut aller de 2 000 à 5 000 euros à condition de remplir les critères suivants :
  • Être bénéficiaire du fonds de solidarité nationale de 1 500 euros
  • Employer, au 1er mars 2020, au moins un salarié en contrat à durée indéterminée ou déterminée
  • Se trouver dans l'impossibilité de régler les dettes exigibles dans les trente jours suivants, c'et à dire : avoir un solde entre, d'une part, l'actif disponible et, d'autre part, les dettes exigibles dans les trente jours et le montant de leurs charges fixes, y compris les loyers commerciaux ou professionnels, dues au titre des mois de mars et avril 2020 négatif,
  • S'être vu refuser un prêt de trésorerie d'un montant raisonnable depuis le 1er mars 2020 auprès d'une banque où l'entreprise est cliente ou être sans réponse de la banque depuis au moins 10 jours.
Le montant de l'aide est égal :
  • à 2 000 euros pour :
- les entreprises ayant un chiffre d'affaires constaté lors du dernier exercice clos inférieur à 200 000 euros,
- les entreprises n'ayant pas encore clos un exercice
- les entreprises ayant un chiffre d'affaires constaté lors du dernier exercice clos supérieur ou égal à 200 000 euros et pour lesquelles le solde entre l'actif disponible et le passif exigible mentionné ci-dessus est inférieur, en valeur absolue, à 2 000 euros ;
  • au montant de la valeur absolue du solde entre l'actif disponible et le passif exigible mentionné ci dessus dans la limite de 3 500 euros, pour les entreprises ayant un chiffre d'affaires constaté lors du dernier exercice clos égal ou supérieur à 200 000 euros et inférieur à 600 000 euros ;
     
  • au montant de la valeur absolue du solde entre l'actif disponible et le passif exigible mentionné ci dessus dans la limite de 5 000 euros, pour les entreprises ayant un chiffre d'affaires constaté lors du dernier exercice clos égal ou supérieur à 600 000 euros.
Pour demander l'aide, vous devez vous rendre sur les plateformes de votre région.
Décret avec les nouvelles mesures
 
 
Fonds de solidarité national ou régional : précisions importantes pour le critère du bénéfice imposable
 
Parmi les critères pour bénéficier du fonds de solidarité figure l'obligation d'avoir un bénéfice imposable y compris les sommes versées au dirigeant n'excédant pas 60 000 euros.
Le décret paru le 17 avril précise que :
  • pour les entreprises en nom propre, le montant de 60 000 euros est doublé si le conjoint du chef d'entreprise exerce une activité professionnelle régulière dans l'entreprise sous le statut de conjoint collaborateur ;
  • Et pour les sociétés, la détermination du bénéfice imposable est de 60 000 euros par associé et conjoint collaborateur. 
Vérifiez donc bien si avec ces nouveaux éléments vous pouvez finalement bénéficier du fonds de solidarité. 
Voir le décret contenant les nouvelles mesures
[Activité partielle]

Les cadres dirigeants peuvent demander le chômage partiel
 
Les cadres dirigeants peuvent désormais être mis en activité partielle en cas de fermeture temporaire de leur établissement. C'est donc le cas des librairies fermées administrativement.

Le Code du travail définit le cadre dirigeant à l'article L3111-2 « cadres auxquels sont confiées des responsabilités dont l'importance implique une grande indépendance dans l'organisation de leur emploi du temps, qui sont habilités à prendre des décisions de façon largement autonome et qui perçoivent une rémunération se situant dans les niveaux les plus élevés des systèmes de rémunération pratiqués dans leur entreprise ou établissement ».

La loi prévoit trois critères cumulatifs, qui définissent le cadre dirigeant :
  • des responsabilités importantes impliquant une grande indépendance dans l'organisation de son emploi du temps ;
  • une prise de décision largement autonome ;
  • une rémunération parmi les plus élevées de l'entreprise.
De plus, l'article 36 de la convention collective de la librairie indique qu'a minima les salariés concernés sont au niveau 11 de la classification des emplois.
[Idées] 

Les libraires confinés, mais pleins d'idées !

Sur les réseaux sociaux, les libraires ne manquent pas d'idées pour maintenir le lien avec leurs clients. Toutes ces bonnes idées sont à retrouver sur le site du SLF ! Parmi elles : 
  • Sur Instagram, Facebook et YouTube, la librairie Des gens qui lisent à Sartrouville, reste fidèle à ses lectures et à l'envie furieuse de les partager.
    "Bonjour les gens qui lisent...": à l'appel de la librairie, des artistes, des auteur.rice.s, des ami.e.s envoient leurs vidéos pour parler de leurs lectures préférées. Sous forme de calendrier de l'avent, la librairie publie ensuite ces vidéos sur ses réseaux sociaux, accompagnées de coups de coeur, de conseils lecture et d'extraits de livres ou de poèmes lus à haute voix.

     
  • Avec ses « Zestes de douceur »la librairie La Bruyère Vagabonde à Poitiers, librairie spécialisée en jardin, nature, environnement, écohabitat, cuisine et santé naturelle propose à ses clients, grâce à sa newsletter, sa page Facebook, et son compte Instagram des idées pour se cultiver, cuisiner, lire, s'évader, sourire, jouer...tout en douceur. 
     
  • La librairie Aventures BD à Dunkerque publie régulièrement sur sa chaine Youtube trois types de vidéos : « Mes lectures du confinement » (focus sur les lectures en cours du libraire), « Souvenirs, souvenirs » (focus sur un personnage phare de bande dessinée) et « Le petit libraire en confinement » (pastilles humoristiques sur la vie quotidienne du libraire confiné).
     
  • A Dieppe, la librairie La Grande Ourse a lancé un quizz littéraire autour de différents thèmes (Albert Camus, la Chine dans la littérature occidentale, la médecine, les médecins dans la littérature...). Il s'agit d'un quiz proposé habituellement par la librairie à chaque changement de saison, lors d'une soirée festive, littéraire et gourmande ! Les recettes des oursonnes ainsi que celles de leurs clients sont également diffusées sur Facebook.
L'adresse contact@syndicat-librairie.fr est à votre disposition
pour vos questions ou demandes de précision.
Vous êtes nombreux à interroger le SLF, confiné lui aussi..., 
n'hésitez donc pas à nous renvoyer votre message s'il n'a pas été traité.