Flash Info du 14 mai

Publié le 15/05/2020 par
Mots-clés : |
[Politique]

Le ministre de la Culture échange avec le président du SLF lors d'une visite en librairie 

Le 11 mai dernier, à l'occasion de la réouverture des librairies, le ministre de la Culture Franck Riester s'est rendu dans la librairie parisienne « Comme un roman », co-gérée par Xavier Moni, président du SLF. Ce moment d'échange a été l'occasion d'insister sur les risques à court et moyen terme que cette crise fait peser sur la profession et de rappeler au ministre les mesures d'urgence et structurelles réclamées par la profession.
[Réassorts]
 
Des retards importants dans la livraison des réassorts 

La reprise progressive de l'activité chez les distributeurs et les contraintes liées à l'application des gestes barrières entraînent un retard important en matière de livraisons des commandes de réassort. Le délai actuel est d'une dizaine de jours au moins. Le délai de traitement des retours risque également d'être fortement allongé. 

Nous vous diffusons à nouveau le communiqué de la CLIL préconisant un certain nombre d'actions communes en cette période de reprise, notamment sur les retours :  "Il nous faut travailler de concert, libraires, distributeurs et Prisme, pour éviter un engorgement qui serait nuisible à l'ensemble de la chaîne.

En contrepartie des reports d'échéances accordés par les maisons d'éditions dès le début du confinement, nous vous demandons de conserver les ouvrages en stock le temps de la reprise et d'un retour à un fonctionnement normal des sites de traitement."
[Communication]

Commandez gratuitement votre kit "Ici, vous n'attraperez que des bons livres ! "
Les Are%u0300nes, L'Iconoclaste, Rue Jacob Diffusion ont conc%u0327u des dispositifs de communication qui peuvent e%u0302tre utiles aux libraires pour respecter les nouveaux impe%u0301ratifs sanitaires. Devant le succès de la première opération, une seconde opération initiée par les Arènes et réalisée grâce à l'aide du Centre national du livre (CNL) est lancée.
Les libraires qui en font la demande les recevront gratuitement, sans frais de port et dans la limite des stocks disponibles. Les nouveaux dispositifs seront livrés à partir du 25 mai. Pour commander et recevoir vos kits, rendez-vous sur le site  www.retourenlibrairie.com
[Social]

Jours fériés : puis-je faire travailler mes salariés ?
 
Le jeudi de l'ascension et la Pentecôte arrivent bientôt. Nous vous rappelons que vous pouvez ouvrir la librairie et demander au personnel de travailler ce jour-là. Seul le 1er mai est un jour férié obligatoirement chômé.

L'article 55 de la convention collective de la librairie vous rappelle les conditions relatives aux jours fériés dans la branche.  Chaque salarié a droit au minimum à 6 jours fériés chômés dans l'année, dont le 1er mai. Sous réserve de respecter l'octroi de ces 6 jours fériés en repos, pour les autres fériés, vous pouvez demander au salarié de travailler.
Dans ce cas, le salarié qui travaille un jour férié a droit à une majoration de salaire de 50%.

Précision importante : si vous décidez qu'un des jours fériés est la journée de solidarité, dans ce cas, le salarié qui travaille ce jour-là ne perçoit aucune majoration de salaire (Traditionnellement et majoritairement, la Pentecôte est le jour de solidarité, mais ce n'est pas une obligation, cela peut être un autre jour férié).
[Fonds de solidarité]

Prorogation du dispositif en mai et élargissement du public visé
 
L'aide du fonds de solidarité de 1500 euros (maximum) est prorogée pour les pertes subies au mois de mai, notamment pour les entreprises ayant fait l'objet d'une fermeture administrative entre le 1er mai et le 11 mai. Les librairies sont donc éligibles.
L'aide est à demander sur le site des impôts, qui rappellent également les conditions complètes pour en bénéficier. Les demandes au titre du mois de mai ne sont pas encore ouvertes.

Important : le décret élargit le bénéfice du fonds de solidarité pour les mois d'avril et mai aux dirigeants majoritaires retraités ou ayant été en arrêt maladie, jusqu'à présent écartés du dispositif. Les conditions cumulatives pour en bénéficier sont les suivantes :
  • ne pas être salariés à temps complet,
  • et la pension de retraite ou les indemnités journalières perçues ne doivent pas être d'un montant supérieur à 1.500 euros. Le montant de la subvention sera réduit du montant des retraites ou indemnités journalières perçues ou à percevoir.
Si vous êtes dans cette situation, vous pouvez donc aller faire votre demande pour l'instant au titre du mois d'avril.

De plus, le décret publié hier ouvre le bénéfice de l'aide complémentaire versée par les régions (2000 à 5000 euros) aux entreprises sans salarié qui ont fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public entre le 1er mars 2020 et le 11 mai. Elles étaient aussi exclues du dispositif jusqu'à présent.
 
Pour rappel, cette aide complémentaire (dite « 2e volet) est obtenue si la société a essuyé un refus de prêt de trésorerie de la part de sa banque ou que sa demande est restée sans réponse. Par ailleurs, les entreprises candidates à ce mécanisme doivent être éligibles au premier étage du fonds et leurs dettes être supérieures à leurs créances exigibles. Dernier critère d'éligibilité introduit par le décret du 13 mai : la nécessité de justifier d'un chiffre d'affaires au moins égal à 8.000 euros au cours du dernier exercice.
 
Décret du 30 mars, complété des nouvelles dispositions issues du décret du 12 mai (JO du 13 mai)/version consolidée.
[Pass Culture]

Le Pass Culture permet de faciliter l'accès à la Culture et à l'Art des jeunes de 18 ans

A travers une application géolocalisée, il répertorie l'offre culturelle de proximité et offre un crédit de 500 euros à dépenser en 24 mois. Pour l'instant présent dans 14 départements, le Pass s'étendra à 50 départements, soit à l'ensemble des régions Grand Est, Bourgogne Franche Comté, PACA, Occitanie, Ile de France, La Réunion, et toujours Bretagne et Guyane, et très prochainement à l'ensemble du territoire national.

Le livre constitue la dépense première (50%) des jeunes utilisateurs du Pass et est à ce titre un outil de relance pour les achats de livres en librairie. 

Les équipes du Pass Culture organisent régulièrement des webinaires spécialement destinés aux libraires pour leur présenter cet outil et leur expliquer en direct comment s'inscrire. Ils peuvent aussi poser toutes les questions qu'ils le souhaitent aux chargés de développement. Des webinaires sont programmés les lundis 25 mai et 8 juin à 14h. Pour vous inscrire, cliquez ici. 
[Verso]

Nous avons besoin de vous ! Aidez-nous à suivre l'impact de la crise sur la profession en faisant remonter, gratuitement, vos données dans l'Observatoire de la librairie

Participez gratuitement au développement de l'Observatoire économique de la profession et bénéficiez, en retour, de Verso, l'outil de suivi des ventes titre par titre.

En ces temps complexes et inédits, les chiffres de l'Observatoire de la librairie sont très utiles car ils permettent de suivre au jour le jour l'activité de notre profession. Ils nous ont permis de calculer la perte d'exploitation globale des librairies durant la fermeture et de calculer le montant du fonds de soutien que nous réclamons. C'est également grâce aux données de l'Observatoire  que nous sommes réactifs pour répondre aux demandes des journalistes, friands d'indicateurs chiffrés sur les librairies.

Dans les mois qui viennent, ils nous permettront de mesurer avec précision l'impact de la crise après le déconfinement et d'étayer nos demandes d'aide en faveur des libraires.

Vous n'êtes pas encore adhérent au SLF ? Pour adhérer, c'est ici !
 
©visuel : Merci à Elodie Perrotin, illustratrice
Les élus et l'équipe du SLF
restent mobilisés et à votre disposition pour toute question :

 contact@syndicat-librairie.fr