Le SLF se mobilise contre le règlement européen prévoyant de plafonner à 30 jours les délais de paiement

Le SLF se mobilise contre le règlement européen prévoyant de plafonner à 30 jours les délais de paiement

La Commission européenne a présenté un projet de règlement européen prévoyant d’étendre à l’ensemble des entreprises européenne l’obligation de régler leurs fournisseurs avec une échéance de 30 jours fin de mois au plus.

Il faut rappeler que le SLF avait obtenu, en 2010, une exemption totale du raccourcissement des délais de paiement à 45 jours en faveur des librairies.
Cette fois-ci, le texte de la commission ne prévoit aucune possibilité de dérogation ou d’assouplissement au niveau des Etats membres. Notre exemption ne pourrait donc pas perdurer.

Face aux risques majeurs qu’une telle mesure ferait peser sur l’économie des librairies et sur leur capacité à maintenir des fonds à rotation lente, le SLF se mobilise, aux côtés de notre fédération européenne des libraires, dont il est membre, en alertant directement les représentants de la commission européenne mais également les parlementaires européens, qui vont étudier ce projet courant décembre, les ministres français de la Culture et de l’Economie et nos partenaires de la chaîne du livre. Le SLF travaille également à la réalisation d’une étude mesurant l’impact d’une telle mesure sur l’économie des librairies.