36% minimum chez Editis et Madrigall, comment ça marche ?

36% minimum chez Editis et Madrigall, comment ça marche ?

Le Syndicat de la librairie française défend de longue date la nécessité de fixer un seuil de remise commerciale à 36%, niveau en-dessous duquel une librairie ne peut pas exercer son métier dignement en faisant face à ses charges et en rémunérant convenablement ses salariés. Nous saluons donc les décisions importantes prises par Editis et Madrigall qui répondent à cette revendication du SLF.

En voici les modalités d’application :
 
Le groupe Madrigall s’engage à appliquer une remise minimale de 36% (remise fichier) :

  • à compter du 1er juin 2022 ;
  • pour les éditeurs de la Diffusion Gallimard (Éditions Gallimard, Gallimard Jeunesse, Gallimard Loisirs, Mercure de France, Les Grandes Personnes, La Partie), à l’exception des éditions de la Pléiade et des revues, et de la Diffusion Flammarion (Flammarion, J’ai Lu, Casterman, Sarbacane, Viviane Hamy, Denoël, Éditions de l’Observatoire, …) ;
  • pour les librairies de France métropolitaine et des DROM-COM réalisant au moins 50% de leur chiffre d’affaires en livres et un chiffre d’affaires minimum annuel de 10 000 euros (PPHT) avec les maisons d’édition du groupe Madrigall suscitées, ainsi que pour les librairies en création s’acquittant de ces critères dans leur prévisionnel.

Le groupe Editis s’engage à appliquer une remise minimale de 36% (remise fichier) :

  • à compter du 1er juillet 2022 ;
  • pour tous les catalogues diffusés par Editis/Interforum Volumen, Gründ et Nathan, hors catalogues scolaires et spécifiques (juridique et religieux) ;
  • pour les libraires de France métropolitaine et des DROM-COM réalisant au moins 60% du chiffre d’affaires de leur point de vente avec le livre, ainsi que pour les librairies en création s’acquittant de ces critères dans leur prévisionnel.

Par ailleurs, le groupe Editis s’engage à :

  • ce que les commandes soient disponibles partout en France en 24h. Un plan ambitieux de modernisation est en cours, et ce service sera mis en place progressivement en 2022 pour une finalisation courant 2023 ;
  • ce que les conseils des libraires soient encore plus visibles sur le web en mettant à leur disposition des solutions digitales, des contenus et des budgets pour accroître leur influence sur leurs médias sociaux.

Ce sont ainsi des centaines de librairies qui vont voir leurs conditions s’améliorer avec deux de leurs principaux fournisseurs, dans les prochaines semaines.
Nous invitons les autres fournisseurs des librairies qui ont encore des remises inférieures à 36% à rejoindre le mouvement impulsé aujourd’hui par Editis et par Madrigall, et porté antérieurement par d’autres partenaires historiques des librairies, afin de reconnaître le rôle majeur que celles-ci jouent pour la défense des catalogues et des auteurs, ainsi que leur capacité à s’adapter face aux crises et au renforcement de la concurrence, notamment en ligne.