Mode d'emploi : l'impression à la demande en librairie

Publié le 02/05/2016 par La Rédaction
Mots-clés : |
Impression à la demande : nom de code "IAD" (Mise à jour de Juin 2016)L'impression à la demande (ou IAD) sort du domaine de l'exception pour entrer progressivement dans les modes de fabrication réguliers des professionnels, concernant certaines catégories d'ouvrages, de catalogues. Ce mode de fabrication, transparent pour le tiers final, a des incidences sur les modes d'achat, d'approvisionnement, de commercialisation et les échanges d'informations entre professionnels. 

C'est la raison pour laquelle la commission commerciale du SLF souhaite ouvrir un dossier sur l'impression de la demande en librairie.

Une première définition de l'impression à la demande 
Appliquée à la fabrication d'un ouvrage, de fonds comme d'une nouveauté, la notion d'impression à la demande, recoupe deux réalités que sont : 

  • L'impression en très court tirage : quelques dizaines d'exemplaires fabriqués au fil de l'évolution d'un stock chez le distributeur.  Dans ce premier cas, l'impression à cours tirage n'a aucune incidence sur le mode d'approvisionnement des libraires. La transparence est totale. Nous ne l'aborderons pas dans le cadre de ce dossier. 

  • L'impression unitaire d'un titre, au fil des commandes déclenchées par la commande du libraire. 
    • Nouveautés en "impression à la commande" : après une première mise en place  "courte", les titres sont imprimés au fil des commandes des libraires. Les conditions commerciales "standard" s'appliquent. Dans ce cas, comme cela n'a pas d'incidence pour le libraire, il est recommandé aux distributeurs de ne pas utiliser le code IAD aux nouveautés avec faculté de retour. 
    • Fonds éditeurs : Dans ce cas, l'IAD permet de rendre à nouveau disponibles des titres qui ne l'étaient plus, au choix des éditeurs. Cette information (codée « IAD » dans les bases de données) est présente dans le FEL. Et les incidences sont réelles tant sur les plans logistiques (délais de livraison - avis d'expédition) que commerciaux (pas ou peu d'autorisation de retour). 

  • Selon les distributeurs, la fabrication est internalisée sur le site de distribution, avec une unité de production dédiée (ex : Lightning Source Hachette) ou externalisée chez un ou plusieurs imprimeurs, au choix de l'éditeur (Jouve, BoD, SoBook, Dupliprint) .

Impression à la Demande et prix de vente
Pour le moment, les coûts de fabrication sont encore sensiblement supérieurs à l'impression off set. Certains éditeurs reportent cette majoration du coût de fabrication sur le prix de vente de l'ouvrage IAD (+20  à 25 %). D'autres non.

Combien de titres concernés ?
Dans le Fichier exhaustif du livre (FEL), plus de 196 366 fiches sont typées en IAD. Les principaux distributeurs ayant des ouvrages en impression à la demande sont HACHETTE -175 000 titres (BNF, My Notebook, Fayard, Grasset, Armand Collin, Calmann Levy, Hachette, ...), lNTERFORUM (La Découverte, Le Cherche Midi, Presses de la Cité, ...) la SODIS (BoD), UD 1500 titres (PUF majoritairement, Flammarion, ...).

Comment ces titres en IAD sont-ils codifiés dans les bases de données professionnelles ?Sur DILICOM
Chaque distributeur renseigne DILICOM à travers la fiche article. Le fichier exhaustif du livre prévoit des champs spécifiques permettant d'identifier les ouvrages en IAD. 

Dans le FEL, le champs [Impression à la demande] existe dans le descriptif de la fiche produit, depuis le mois de juillet 2013. Il s'agit bien d'un champ supplémentaire de la fiche produit. Il concerne principalement les ouvrages en impression unitaire.


































(Code retour : selon CGV // Impression à la demande : oui)


L'IAD a une incidence sur deux champs de la fiche produit :
le champ : "impression à la demande", à droite de la fiche produit
le champ : "code retour", retour possible ou interdit à gauche de la fiche produit.


Sur ELECTRE ?

Un picto et une notification sont présents dans la fiche article.




Quelle incidence a l'IAD sur les délais de livraison des ouvrages ?
Un code de disponibilité [Livraison différée] doit être utilisé par les distributeurs quand les modes de fabrication des ouvrages en impression unitaire entraînent des délais de livraison plus importants. 
Le code 68 [Livraison différée] apparaît :
  • sur le bordereau et la facture du distributeur (Interforum, ...)
  • sur l'avis d'expédition
Une semaine de délais (4 à 5 jours ouvrés) est annoncée entre la réception de la commande et son expédition chez le libraire lorsque cette prestation est externalisée chez un imprimeur (Interforum, Sodis, ...). 

Quelle incidence sur le coût de transport ?
La POD est un circuit, à part, chez les principaux distributeurs....

Deux modes d'approvisionnement possibles :
  • l'ouvrage est fabriqué chez le distributeur ( Hachette àLightning source), il sort des entrepôts de distribution, avec un colisage à part mais dans le flot de commande du libraire. C'est donc transparent pour le libraire. Il peut être massifié avec les autres commandes du libraire.  Remis par Prisme pour la province (les clients Hachette CRDL reçoivent les ouvrages POD depuis Maurepas). La facturation se fait au poids total de la commande. Par GEODIS- SPEED pour les libraires IDF selon la tarification IDF. 

  • L'ouvrage est fabriqué chez l'imprimeur prestataire. Il est expédié par l'imprimeur chez le libraire pour ne pas perdre de temps ou bloquer les commandes de réassort du libraire chez le distributeur. La livraison se fait plutôt par La Poste pour des questions de coût, soit en direct chez le client, soit via flux PRISME ou flux SPEED. 
    • Chez INTERFORUM : la commande est expédiée par Prisme pour les clients concernés et en colissimo, par l'imprimeur, avec les frais de port forfaitaire de 0,29 € par envoi pour tous les autres clients. 
    • À la SODIS, les ouvrages IAD sont expédiés directement par l'imprimeur vers le libraire, via Prisme pour la Province. Le colis est massifié départ PRISME. Via SPEED, pour les libraires franciliens (tarif francilien). 
    • Chez UD, encore en phase expérimentale jusqu'en 2017, les ouvrages (PUF, ...) arrivent par voie postale depuis les imprimeurs, les frais de port sont supportés par le distributeur. Ensuite, l'objectif est de massifier les commandes sur le site UD : un seul envoi, un seul BL, une facturation sur la globalité du flux massifié. 

Quelle incidence sur la gestion des retours ? 
Selon les accords commerciaux avec chaque distributeur. En majorité, les titres en IAD sont interdits de retour. 
Chez Hachette, il est nécessaire de faire un colisage à part (avec envoi postal pour le moment), sachant qu'Hachette étudie la possibilité de mettre ces colis IAD isolés/signalés par une étiquette IAD, dans le flux habituel des retours. 

Quelle incidence sur la gestion des retours ? 
Nouveautés : aucune, les conditions standard s'appliquent. 
Fonds : Majoritairement de la vente ferme. Une possibilité de négocier une autorisation de retour dans le cas de signature, de salon, ....

Comment les principaux logiciels SSII intègrent-ils ces informations ? 

2DCOM- LIBRISOFT


Signalement dans la fiche article


Nouveautés 2016 - Librisoft 
  • Affichage d'un pictogramme (FEL) dans les listes d'articles signalant les articles en IAD.
  • Mise en évidence de l'info IAD dans la fiche produit (code couleur)
  • Message de confirmation au moment de la commande.

1)  En recherche bibliographique, affichage d'un pictogramme dans les listes d'articles signalant les articles IAD. La présence de cette information et son emplacement dans la table est paramétrable comme les autres paramètres affichés dans cette fonction :




2) Mise en évidence de l'info IAD dans la fiche produit par l'affichage du pictogramme à côté du code EAN13 et la mise en gras de l'information de disponibilité




3) Mise en place d'un message de confirmation au moment de la commande client et fournisseur














TITELIVE - MEDIALOG
L'information IAD est reprise automatiquement depuis le FEL, pour intégration dans MediaBase PRO. L'information est présente lors des recherches articles dans Medialog. 


















Nouveautés 2016 - MediaLog 3.0.8 (en diffusion générale en juin)
  • Message de confirmation au moment de la passation de commande. 



TMIC - ELLIPSE
Dans la version V8- ELLIPSE, en cours de déploiement. 


 

Utilisation du picto IAD de Dilicom dès la recherche article





Signalement dans la fiche article.





Pop up d'alerte lors de la transmission de commande.