Livraison 48H00, utopie ou réalité ?

Publié le 06/07/2017 par La Rédaction
Mots-clés : |

Ce que le réseau des libraires indépendants attend des distributeurs pour garantir la force des points de vente de proximité et rester compétitif en termes de services rendus aux clients.























Il ne s'agit plus seulement d'assurer le transport dans un délai convenu à l'avance mais de respecter une date de livraison promise au client.  Le délai, son respect est un facteur de fidélisation ainsi qu'un levier de la diversité éditoriale et commerciale.


La satisfaction « clients » en magasin passe donc par une livraison de sa commande dans un délais court (la « commande clients en 48H00 magasin ») : un objectif commercial majeur porté par tous, les libraires, les diffuseurs et les distributeurs ?


Les points vitaux du libraire sur les flux de réassort



Les points vitaux du distributeur




Les pistes opérationnelles que les libraires ont abordées avec les distributeurs


 


    • Libérer de la capacité à traiter plus de commandes clients Express en début de semaine.

    • Une meilleure appropriation des heures limites d'envoi des commandes chez les distributeurs.

  • Flux hebdomadaires : prioriser la transmission et le traitement des réassorts non urgents en milieu de semaine : le mercredi ; le jeudi. (Transmission le mardi soir ?)

  • Flux mensuels :  encourager une meilleure répartition des volumétries sur les offices entre les offices du début de mois et ceux de fin de mois. Envisager d'étendre le travail du dimanche chez les distributeurs pour amortir la volumétrie du week-end ?






















Photos : Cartons réutilisables. Grossiste Umbreit. Allemagne.