Les libraires défendent le principe de l'interopérabilité des systèmes liés au livre numérique

Publié le 08/07/2013 par La Rédaction
Mots-clés : |
Partout en Europe, les libraires mettent au point de nouveaux modèles économiques pour faire face à la numérisation du livre et aux nouveaux modes de lecture.

L'absence d'interopérabilité entre formats et plates-formes a été identifiée comme l'une des entraves majeures à la concrétisation de la Stratégie Numérique.

Les libraires ont à cœur de promouvoir des modèles économiques qui offrent des solutions numériques aisées aux clients avec lesquels ils sont en interaction constante dans leurs librairies physiques ou numériques : les lecteurs européens.

L'ALIRE, le SDLC, et le SLF diffusent en français un résumé de l'étude de l'Université Gutenberg sur l'interopérabilité du livre numérique commanditée par l'EIBF (Fédération Européenne et Internationale des Libraires).

De l'interopérabilité des formats du livre numérique : une étude de l'Université Gutenberg, commanditée par la Fédération européenne des libraires.

L'ALIRE, le SDLC et le SLF sont adhérents de l'EIBF (Fédération Européenne & Internationale des libraires) et défendent l'intérêt des libraires auprès des institutions européennes.

Lire le communiqué de presse