Rejoignez l'appel européen en faveur du droit d'auteur

Publié le 29/04/2015 par La Rédaction
Mots-clés : |

Les auteurs, les éditeurs et les libraires se mobilisent au niveau européen en faveur du droit d'auteur menacé par certains projets de la Commission européenne relayés par un rapport rédigé par la parlementaire européenne Julia Reda, membre du Parti pirate. Le droit d'auteur est, au même titre que le prix unique du livre, l'un des pivots de l'économie du livre. En garantissant une rémunération pour la création et la diffusion des œuvres, il permet à chacun des acteurs de la « chaîne » du livre, y compris les libraires, de pouvoir vivre de son travail. S'il peut être légitime de chercher à harmoniser au niveau européen certaines règles en matière de droit d'auteur afin de favoriser la circulation des œuvres, cette harmonisation ne peut se faire « par le bas ».

Vous
trouverez ci-dessous l'appel lancé en faveur de la défense du droit d'auteur.
Nous vous invitons à rejoindre cet appel en signant la pétition lancée au
niveau européen : https://www.change.org/p/european-parliament-european-commission-council-of-the-european-union-support-creation-support-freedom-of-expression-support-copyright-7

Appel en faveur de la défense du droit d'auteur :

Écrire, publier, être libraire, être lecteur, relève de la liberté d'expression.

La liberté d'expression, ce n'est pas copier ce que font les autres, ce n'est pas le plagiat.

La liberté d'expression, c'est être libre d'écrire, être libre de publier, être libre d'être librairie, être libre de choisir de ce que l'on veut  dire et lire. 

Cette liberté est garantie par le droit d'auteur.

Au Parlement européen, l'unique députée pirate cherche à faire croire que le droit d'auteur est dépassé et à faire de ce droit fondamental, une coquille vide.

Nous ne pensons pas que ce soit un progrès de revenir au temps où l'auteur et l'artiste dépendaient des puissants pour subsister.

La modernité, c'est de pouvoir vivre de son travail, de pouvoir choisir la façon d'être diffusé, d'être indépendant de la domination des puissants du moment.

Le droit d'auteur reste un droit fondamental, un droit de l'homme.

Ensemble, auteurs, éditeurs, libraires, lecteurs, demandons à nos élus de soutenir le droit d'auteur, la seule législation qui permet de garantir notre liberté, de garantir la diversité de nos cultures. 

Nous lançons l'appel aussi aux musiciens, comédiens, artistes, réalisateurs, producteurs, et à tous ceux qui veulent, demain encore, pouvoir lire, écouter, regarder des œuvres originales.