Le SLF rend hommage à Henri Martin, fondateur de la librairie La Machine à lire à Bordeaux

Publié le 06/04/2016 par La Rédaction
Mots-clés : |

Le SLF vient d'apprendre avec une profonde tristesse le décès de Henri Martin, fondateur de la librairie la Machine à lire, en 1979, rue de la Devise à Bordeaux. La Machine à lire fut ensuite transférée, en 1996, place du Parlement, son emplacement actuel. A la fois discret et doté d'une forte personnalité, Henri Martin a su faire de la Machine à lire une librairie emblématique à Bordeaux et une référence au niveau national. Par son engagement et sa rigueur au service du livre et des lecteurs, Henri Martin a tenu son engagement, celui de faire de la Machine à lire « un lieu à part » dans lequel, selon ses propres termes, « la rareté, c'est de vendre UN livre à UNE personne ». « À l'avenir, disait-il avec une juste prémonition,  le besoin social de ces lieux-là sera de plus en plus fort. Nous voudrons toucher et échanger de la façon la plus matérielle possible».

Henri Martin s'était engagé dans l'action collective notamment au sein du groupement l'œil de la lettre ou, au niveau local, du Conseil économique et social d'Aquitaine. Il fait partie de ces libraires qui ont marqué et marqueront encore longtemps l'exigence, la résistance et l'envie qui nous font aimer et défendre notre métier.

Nous exprimons à sa famille, à ses proches et à l'équipe de la Machine à lire, autour d'Hélène des Ligneris, notre soutien et notre amitié.

 

Les libraires du Syndicat de la librairie française