La lettre - février 2013

Publié le 04/02/2013 par
Mots-clés : |

Deuxièmes Rencontres nationales de la librairie - Bordeaux 2 et 3 juin 2013

"Librairie : quelle économie pour quel métier"

Les premières Rencontres nationales de la librairie, organisées à Lyon en mai 2011, ont réuni 550 professionnels dont plus de 400 libraires. Cette mobilisation inédite a mis sur le devant de la scène les enjeux, les atouts mais également les difficultés du métier de libraire. Les Rencontres ont eu un large écho au sein des professions du livre, dans les médias et auprès des pouvoirs publics. Dans leur prolongement, plusieurs éditeurs et diffuseurs ont décidé de mettre en place des mesures commerciales nouvelles en faveur des libraires indépendants. Les libraires eux-mêmes ont démontré à cette occasion leur capacité à s'unir au-delà de leur diversité pour parler d'une seule voix et défendre leur métier.
Le Syndicat de la librairie française organise à Bordeaux (Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine - TnBA) les 2 et 3 juin 2013, les deuxièmes Rencontres nationales de la librairie autour du thème « Librairie : quelle économie pour quel métier ? ». Plus de 700 participants sont attendus lors de cette manifestation. Lire la suite.
Les inscriptions viennent d'être ouvertes aux libraires. Elles le seront très prochainement à l'ensemble des professionnels du livre.
Des informations seront régulièrement mises à jour sur le site des Rencontres.

La commande client livrée en 48H, une réponse à la concurrence d'Internet

Les délais de livraison sont devenus un enjeu important dans la concurrence entre le commerce physique et les grands acteurs d'Internet, particulièrement pour les commandes clients. Le SLF a engagé des discussions avec les principaux distributeurs afin d'avancer sur la livraison des commandes clients en 48H (ou 72H sur des destinations moins bien desservies) de manière fiable. En effet, vis-à-vis du client, la fiabilité de la promesse de délai qui lui est faite est aussi importante que le délai lui-même.

Deux distributeurs, Hachette et Union distribution, ont mis en place une organisation logistique qui leur permet de répondre à cet objectif de délai sur l'ensemble des réassorts.

Parmi les autres distributeurs, Interforum et la SODIS proposent dorénavant aux libraires le service de la commande clients servie en magasin à J2, J3 sous le même code opération **2424. Pour avoir plus de précisions sur les conditions d'utilisation de ce nouveau service, vous pouvez suivre ce lien : http://www.syndicat-librairie.fr/fr/la_commande_rapide_chez_les_distributeurs. L'IFCIC est par ailleurs associé aux réflexions en cours autour d'un plan en faveur des librairies porté par la Ministère de la culture et de la communication. Il pourrait, dans ce cadre, proposer la mise en place d'un nouveau fonds d'aide ciblé sur les problèmes de trésorerie des librairies.

La nouvelle Convention collective de la librairie a été publiée par les Journaux officiels

La convention collective de la branche de la librairie, applicable depuis le 1er septembre 2012, est parue, en version papier, le 23 janvier 2013. Ses références sont les suivantes :

Année d'édition : 2013
Réf. : 978211076695
ISBN/ISSN : 978-2-11-076695-3 (pour la commander)

Plus d'informations sur la nouvelle convention collective : http://www.syndicat-librairie.fr/fr/la_nouvelle_convention_collective_de_la_librairie_s_applique_a_partir_du_1er_septembre_2012_

Le nouveau régime de prévoyance applicable depuis le 1er janvier 2013

Le 18 juin 2012, les partenaires sociaux de la branche de la librairie ont signé un nouvel accord de prévoyance. Cet accord est applicable depuis le 1er janvier 2013. Il assure la continuité du régime actuel en maintenant la couverture des risques décès, incapacité temporaire, invalidité et rente éducation pour les salariés cadres et non cadres. Sa gestion a été confiée au GNP et à l'OCIRP.

Ce nouveau dispositif prévoit une clause de migration obligatoire. Cela signifie que l'ensemble des entreprises qui relèvent de la branche de la librairie doivent y adhérer à travers le GNP et l'OCIRP. Cette mutualisation vise à permettre au régime de proposer aux libraires les meilleures garanties au meilleur coût.
Pour savoir si vous devez ou non modifier votre contrat prévoyance et, si oui, selon quelles modalités.
Lire la suite

La contribution aux frais de la négociation collective due pour l'ensemble de l'exercice 2013 fera l'objet d'un appel annuel en janvier 2014

Les partenaires sociaux de la branche ont modifié l'article 2 de l'Accord du 5 décembre 2005 relatif au développement de la négociation collective au sein de la branche de la librairie. Le montant de la contribution obligatoire des entreprises de la branche aux frais de la négociation collective reste fixé à 0,05% de la masse salariale brute au 31 décembre sur la base de la DADS de l'année considérée, mais avec un minimum forfaitaire annuel de 30 euros pour les entreprises dont la masse salariale annuelle serait inférieure à 60 000€ (accord du 20 octobre 2011, étendu par un arrêté du 27 novembre 2012 paru au JO du 9 décembre 2012). Par ailleurs, la collecte, toujours confiée à l'ASGNP, sera désormais annuelle et non plus trimestrielle. La contribution aux frais de la négociation collective due pour l'exercice 2013 fera l'objet d'un appel annuel en janvier 2014. Lire la suite.

Dilicom expérimente, avec les libraires, une offre de livres numériques en bibliothèque (projet PNB)

Le projet PNB, soutenu par le Centre national du livre, consiste à proposer aux usagers des bibliothèques une offre de lecture numérique en facilitant les interactions entre les éditeurs, les libraires et les collectivités. Il s'agit pour les libraires d'être en mesure de présenter à ses bibliothèques clientes les offres numériques des éditeurs via un dispositif d'échanges standardisés simplifié.

S'ajoute à cela, la possibilité pour les libraires de répondre aux appels d'offres numériques des collectivités et de transmettre les commandes aux plateformes de distribution.
Il s'agit pour l'instant d'un prototype dont le dispositif va être testé dans les mois à venir avec plusieurs partenaires, dont des libraires.

Lire la présentation du projet PNB