Matthieu De Montchalin parle de la future convention collective de la librairie

 

Matthieu de Montchalin (librairie L'Armitière, Rouen), président de la commission sociale, présente les grands enjeux, pour la librairie, d'une convention collective propre à la branche et et son impact pour les différents métiers qui l'animent.


La convention collective de la librairie
" La commission sociale a un rôle majeur aujourd'hui, celui de négocier la nouvelle convention collective de la librairie. Les libraires se sont longtemps plaints d'être agrégés avec les papetiers et les bureauticiens, qui avaient des professions complètement différentes de la nôtre. Cet amalgame a pu créer des distorsions d'intérêt qui nous ont empêchées de porter un outil véritablement au service de la librairie. Actuellement, la convention collective de la librairie est incapable définir les métiers qui existent en librairie ...

Le premier enjeu de la commission sociale est de permettre à une nouvelle convention collective de sortir de terre avec une classification qui nous permette de faire figurer tous nos métiers.

Ce travail nécessite beaucoup d'énergie, car l'ensemble des décisions se prend dans le cadre de négociations avec les syndicats de salariés, ce qui est à la fois long et extrêmement enrichissant, particulièrement fructueux depuis deux ans.

Nous allons aboutir dans les mois qui viennent à la mise en place de cette nouvelle convention collective. Et c'est un enjeu majeur pour définir ce que sera le métier de libraire demain. Pas uniquement l'enjeu de nos entreprises, des entrepreneurs et des chefs d'entreprise, mais également, un enjeu pour les 12 000 salariés de la branche, l'avenir de la profession, la définition des postes et la possibilité de mobilité d'une librairie à l'autre au grès des déplacements personnels ou des besoins professionnels.

La reconnaissance des métiers en librairie indépendante concerne à la fois les entreprises et les équipes en librairie."

La classification
" Nous avons mis en place une classification qui peut paraître au premier abord un peu complexe. C'est la raison pour laquelle les besoins en formation en information seront importants. Des dispositifs seront mis en place pour accompagner les entreprises dans l'utilisation de cette nouvelle grille.
Cette nouvelle grille part du principe qu'on reconnaît un certain nombre d'éléments fondamentaux que sont, entre autres, la compétence, l'aptitude relationnelle, la capacité à exercer des responsabilités... On part du vrai poste. Cette classification permet de peser chaque poste dans chaque entreprise pour tenir compte des spécificités de chacun. Nous allons mettre en place des emplois « repère » qui sont les métiers les plus couramment connus dans chaque librairie., qui permettrons donc à chacun de se situer indépendamment du type de librairie, petite ou grande, spécialisée ou non spécialisée. Ce que l'ancienne grille ne permettait pas.

Aujourd'hui, on parle enfin de la librairie et on se recentre sur cette profession. "